Le 22 septembre Jacques Chirac "a rappelé sa très grande exigence quant au respect de l'indépendance des magistrats et à la nécessaire sérénité qui doit présider à l'exercice de leur mission", pour réagir aux propos de Nicolas Sarkozy concernant le travail des juges pour la lutte contre la délinquance.

Ah Ah Ah !!! Elle est bien bonne celle-là, l'indépendance de la justice, il ferait bien de se méfier parce que si la justice retrouve son indépendance, lui et tous ces amis vont finir leur vie derrière des barreaux. Indépendance de la justice d'accord, mais pas quand ça les concerne, dans leur cas c'est plutôt multiplication des non-lieux et autres vices de procédures...