Aujourd'hui (un dimanche !!) les députés ont une nouvelle fois voté une loi répressive contre les fumeurs. Interdiction de fumer dans tous les lieux publics ! Encore une liberté qui part en fumée et ce dans le but de lutter contre le tabagisme (c'est la raison "officielle"). C'est surtout une nouvelle liberté qui nous est enlevée. Les lieux publics comprennent les bars, les restaurants, les discothèques, les quais de gare (Mme si ceux-ci sont "à l'air libre"). Cela signifie que le petit café au coin du comptoir avec sa clope, c'est fini. Les soirées à boire des pots avec les potes en fumant (pour les fumeurs), c'est fini. La cigarette en fin de repas avec son café au restaurant, c'est fini. La clope sur le quai de la gare en attendant son train, c'est fini. Pour lutter contre le tabagisme, le gouvernement va aussi prévoir une aide pouvant aller jusqu'à 1/3 du prix pour tout ce qui concerne les patchs et autres saloperies que les laboratoires vont font avaler. Bizarre non, au lieu de lutter contre la cause du tabagisme, c'est à dire le contenu de la cigarette, on va encore dépenser de l'argent pour enrichir les laboratoires et surtout taper là où ça fait de plus en plus mal pour la majeure partie d'entre nous : le porte-monnaie. En effet, si on vous surprend à fumer dans un lieu public, l'amende pour aller jusqu'? 75 euros et 150 euros pour le méchant tenancier qui vous laisse vous détruire la sante. Par contre, si vous décidez d'enrichir les laboratoires pharmaceutiques pour arrêter de fumer, on vous aidera. Une question : pourquoi ne pas obliger les fabricants à arrêter de mettre des merdes dans les clopes pour vous rendre accros ? Ben non, ce serait un manque à gagner bien trop important pour ces marchants de mort. Alors lutter contre le tabagisme oui mais en "chassant" les victimes, pas les coupables, ce serait bien trop facile.... La démocratie s'arrête là où le compte en banque des grosses sociétés commence...