Pas content

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'effet poisson rouge

Nos gentils hommes politiques méprisent le peuple (c'est connu) mais ils ont aussi un sacré avantage c'est que ce peuple qu'ils méprisent au plus haut point (sauf en période électorale bien entendu) ils le connaissent aussi très très bien. En cette fin de misérable mandat (comme le précédent d'ailleurs) le gouvernement essaie de "tendre la main" aux plus défavorisas en appliquant par exemple la loi sur le logement opposable. C'est à dire que tout personne qui estimera que sa demande de logement social est trop longue a être accordé pourra faire appels aux tribunaux pour obtenir son logement, tribunaux déjà complètement débordés, donc les requêtes auront vraiment du mal à aboutir, en tout cas pas plus vite que les demandes de logements sociaux... Bien joué de la part du gouvernement, il essaie de se mettre dans la poche un certains nombre d'électeurs... et c'est la que l'effet poisson rouge intervient, en effet, le fait de faire "de bonnes choses" à la fin d'un mandat va, pour certaines personnes, faire oublier toutes les conneries faites auparavant, elles vont, comme par magie, passer à la trappe.

L'homme politique le sait bien, l'électeur est méprisable, mais surtout, l'électeur n'a pas de mémoire...


Commentaires

1. Le jeudi 11 janvier 2007, 13:00 par Marko
hein? de quoi on parlait déjà, j'ai oublié... zut...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://pas-content.info/index.php?trackback/23

Fil des commentaires de ce billet