Ben voilà, c'est fait ou presque, le service minimum est passé. Une grosse atteinte au droit de grève qui va encore une fois permettre aux patrons de mettre la pression sur les employés, parce que, comme d'habitude, cette loi va être contournée ou détournée pour permettre aux patrons de casser une grève.... La loi ne concerne pour l'instant QUE les transports mais on peut bien imaginer que les amis de Sarko vont mettre la pression pour qu'elle soit appliquée dans tous les secteurs, ce qui permettra de faire entrer l'argent un peu plus. Le grèves dans le secteur privé sont déjà tellement peu utilisées. Les travailleurs ne peuvent plus se défendre et vont de moins en moins le pouvoir... Sous prétexte de continuité de service public on casse le droit de grève, mais par contre on supprime les subventions et les effectifs pour ces mêmes services publics... Y'a pas comme une contradiction ? Ben si mais Sarko n'en est pas à une près. et à quand le service minimum à l'assemblée nationale ? Parce que voter des lois liberticides c'est facile, surtout quand elles ne vous concernent pas messieurs les rois de l'absentéisme... Les lois passent les unes après les autres avec une assemblée vide, le plus souvent, de plus de la moitié de ses occupants. Par contre pour eux pas de problème, la paie tombe, parce qu'ils ne sont pas en grève mais simplement absent. Être élu député oui mais être présent non... Par contre il nous faut absolument casser le droit de grève, qui embête tellement les Français (les sondages d'ailleurs ne manipulent-ils pas l'opinion, ou sont-ils simplement faux, ce qui permet de faire passer les lois en prétextant suivre l'opinion des Français).

Les gens ont voté maintenant ils vont pleurer....