Des réformes sont nécessaires pour faire entrer le pays dans la modernité... C'est ce qu'on entend tout le temps et encore plus depuis l'élection de l'agité. Des réformes pour entrer dans la modernité, soit, dans le principe, c'est utile de faire des réforme pour que le pays avance dans le bon sens, mais malheureusement depuis plusieurs dizaines d'années, ces réformes que les hommes politiques nous imposent (de droite ou de gauche) depuis pas mal de temps ne sont pas vraiment faites pour faire entrer le pays dans la modernité. Les politiques successives menées par les derniers gouvernements ne sont pas vraiment un signe de modernité. Malheureusement pour les dirigeants Français et Européens la modernité signifie forcément le néo-libéralisme à l'Américaine. La gauche, qui est tout de même responsable de la mise en place de l'Europe dans laquelle nous vivons actuellement devrait faire profile bas en critiquant toutes les lois que le petit Nico va nous faire subir parce que l'Europe est construite sur un modèle ultra-libéral, et la construction Européenne est le fait des socialistes. Alors entrer dans la modernité par la porte de l'ultra-libéralisme, est-ce vraiment un signe de modernité sachant que le néo-libéralisme c'est la mise en place, ou la remise en place, de l'esclavage moderne où les hommes sont utilisés pour enrichir des multinationales et des actionnaires qui représentent une infime partie de la population mondiale.... L'esclavage ou l'esclavage moderne est-il un signe de modernité, c'est loin d'être sûr... Les hommes politiques sont-ils concernés par toutes ces lois ? Certainement pas, si c'était le cas, ils ne les voteraient certainement pas !