Et voilà, notre sauveur a parlé aujourd'hui et la crise peut être considérée comme terminée. Il n'a pas dit ça mais il avait l'air tellement satisfait de lui qu'on pouvait le croire.
Alors en quoi consiste son plan ?
Un prime à la casse, c'est à dire un versement de 1000 euros pour l'achat d'un véhicule neuf émettant moins de 160 grammes de CO². Vraiment une idée grandiose pour sortir de la crise !! Mais pour ça il faudra quand même investir dans une voiture neuve. Quand on sait le niveau du pouvoir d'achat des Franaçis.... Pouvoir d'achat, mot qui remplace désormais pauvreté, parce que pauvreté c'est négatif, alors que pouvoir d'achat non, même si celui-ci est négatif dans les faits. Donc une prime de 1000 euros qui va concerner qui ? Vous pensez vraiment que les personnes qui ne peuvent pas se payer une voiture neuve vont le faire parce qu'on leur offre mille euros ? Bien-sûr que non, mais ça Sarkozy ne le sait pas, il gouverne par l'émotion, dans son propre monde, pas dans le monde réel...
Deuxième énorme idée, le doublement du prêt à taux zéro, qui va permettre aux gens voulant devenir propriétaire d'avoir un prêt sans intérêt, et le montant de ce prêt, calculer suivant certaines conditions va être doublé. Encore une merveilleuse idée qui ne va pas concerner les Français mais seulement une petite partie. Parce que la grande majorité d'entre nous ne peut pas devenir propriétaire par manque de moyens....
Par contre, encore des cadeaux aux entreprises, cadeaux qui au final creuseront les déficits de l'état. Cadeaux faits sans aucune contrepartie bien entendu, mais accordés sur la simple bonne foi du patronat. Quand on connait la bonne foi qui caractérise le patronat depuis des années on peut être rassurés.
Le lancement de la construction de 70000 logements sociaux supplémentaire.... Youpi, des logements, mais il y a encore un hic dans ce si beau programme, les logements, même sociaux sont aussi devenus trop chers pour le communs de mortels.
Bref, un plan qui ressemble plutôt à la suite de la politique ultra-libérale du président du pouvoir d'achat. Aucune annonce concernant les salaires, d'ailleurs quand on l'entend parler on se demande si il sait que dans les entreprises il y a autre chose que des capitaux et des dirigeants mais qu'il y a aussi des êtres humains qui ont de plus en plus de mal à s'en sortir.
Notre cher président se sert de la crise pour continuer ses réformes, sans aucune concertation, comme tout bon démocrate néo-libéral qui se respecte. Quand on voit tous ces petits toutous du gouvernement ou ces pauvres patrons se réjouir de son plan, on a de quoi se faire du soucis, parce que si eux sont contents des annonces, cela veut dire qu'elles vont à l'encontre du bien être de la majorité de la population..

Il va effectivement être le président du pouvoir d'achat, de celui de ses amis et du sien mais certainement pas de celui des Français. D'ailleurs se rappelle-t-il encore qu'outre sa cour qui applaudit et se réjouit à la moindre de ses gesticulations, il y a en France des gens qui souffrent... Non, pour lui tout va bien, rassurez vous !!!!

Alors historique son plan l'est sans aucun doute, mais par son inutilité et son inefficacité évidente.