Le porte parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, un de ces nombreux personnages qu'on entend beaucoup trop depuis que le roi Sarko se permet et permet toutes les remarques et toutes les attaques sur tous les sujets, surtout quand il s'agit de mettre à mal les libertés a dit qujourd'hui, à propos de la grève prévue jeudi "Ce qui fragilise aujourd'hui le droit de grève, c'est l'abus de droit de grève".... Mais de quoi se mele-t-il encore celui-là. Voilà que les "démocrates" de l'ump veulent s'attaquer au droit de grève. Pourquoi laisser faire la grève aux gens, tout va tellement bien en France, et encore plus depuis que le méprisant de la république ajoute de la crise à la crise...
Ce qui fragilise aujourd'hui le droit de grève, c'est l'abus de droit de grève en voilà une belle phrase, mais il faudrait rappeler à cet homme que l'abus de connerie politique nuit gravement à un pays, et dans le cas de l'ump je crois qu'on atteint des sommets.
Il veulent impliquer personnellement la responsabilité des syndicalistes dans les actions alors que le syndicat à la base c'est un combat collectif.... Il veut en fait casser toute protestation possible de la part des syndicalistes, parce que si ils sont personnellement responsables les plaintes risquent de pleuvoir de la part des gentils patrons "si tu fais grève je dépose une plainte contre toi", "si tu fais grève je te vire pour faute grave".... Bref, encore une belle attaque en règle de la part du parti du président. Pourquoi admettre que la démocratie est votre ennemie quand il s'agit tout simplement de la démanteler petit à petit, sans que personne ne trouve rien à redire, surtout pas les médias complices. On les entendra quand le méprisant de la république s'attaquera à leurs privilèges. Parce que vous allez voir, on va encore entendre jeudi que la France est prise en otage par ces nantis de fonctionnaires qui foutent tout le temps la merde dans le pays, les journalistes vont certainement nous rappeler que tous ces manifestants font du tort à ceux qui veulent bosser, sans rappeler que la France, depuis mais 2007 est prise en otage par un homme et un parti qui détruit à petit feu le système social, judiciaire, scolaire. Bref, un terroriste qu'il serait temps de mettre sous les barreaux....
Ce qui fragilise aujourd'hui le droit de grève, c'est l'abus de droit de grève et ce qui fragilise la démocratie c'est l'abus de pouvoir.....