Pas content

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Démocratie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 20 janvier 2009

Casse toi pauvre con

C'est aujourd'hui que le nouveau dieu des médias prend ses fonctions... Le sauveur du monde, le messie, l'incarnation du bien selon tous les médias, qui ne savent plus quoi dire sur cet homme qu'ils ont placé, avant qu'il ait fait quoi que ce soit, sur un piédestal. Barack Obama va devenir aujourd'hui le 44ème président des Etats-Unis !!!
Formidable ! Extraordinaire ! Merveilleux ! Fantastique ! Il va sauver le monde et relancer l'économie à lui tout seul !!! Les journalistes sont en extases devant le nouveau président. On peut effectivement trouver ça génial que le pays de la ségrégation, que le pays de l'esclavage, que le pays du Ku Klux Klan élise un président noir. Mais voilà, il reste avant tout un président américain, alors vous pensez que ça va changer beaucoup de choses ?
Ce qu'il y a de formidable surtout c'est que Bush se barre, il devrait être envoyé à Guantanamo et torturé mais on ne peut pas tout avoir dans la vie...
C'est sûr que la nouvelle administratino américaine risque d'être un peu moins raciste et guerière que la précédente mais les Etats-Unis ne sont pas devenus en 1 jour le paradis que toutes les brochures d'agences de voyages veulent nous vendre....
Il (Obama) veut arrêter la guerre en Irak mais garde l'ancien chef va-t-en guerre de l'administration Bush à la tête du pentagone... Change we can !!! Il dit qu'il va fermer Guantanamo, le camp de concentration ouvert par Bush mais il dit, après son élection bien entendu, que ça ne sera pas si facile et rapide que ça. Bref, il prend des gens pour son administration mais pas forcément les bons, il reprend d'anciens personnages qui n'ont pas forcément brillé par leurs compétence (Robert Gates, Hillary Clinton). Alors "Change we can" c'est sûr (un peu dans le genre, "avec moi tout est possible"), mais de toute manière le changement aurait été effectif de toute manière parce que faire pire que Bush il fallait trouver la personne capable de ça, et pas de bol pour les américains, c'est nous les Français qui l'avons....
Alors les journalistes devraient arrêter de lécher l'écran dès qu'Obama apparait et attendre de voir ce qui va réellement se passer. Personnellement je ne pense pas que ça va changer grand-chose, surtout avec la crise qui frappe la planète. En tout cas il faut quand même se rappeler qu'il est président des Etats-Unis, pas de la planète entière.... Alors pour nous Français ça ne va sans doute par changer grand-chose, à part qu'on va peut-être moins voir notre président à la télé...A chacun son président, bien que je pense que les Français refileraient bien volontier le notre contre celui des Etats-Unis, parce que nous notre Bush national on l'a encore jusqu'en 2012.....

jeudi 8 janvier 2009

Lisez bien les instructions...

Notre cher président, de retour de vacances de noël reprend son marathon médiatique et sa soif de mesures et de réformes en tout genre. Dernière en date, la suppression des juges d'instruction. Il veut transformer les juges d'instruction en juge de l'instruction.
Mais ça va changer quoi au juste cette réforme ? Et bien ça va permettre à certaines affaires (souvent politiques, de santé publique ou financière) de ne jamais être jugées. Pas mal ça de changer le système judiciaire français pour permettre aux puissants de passer au travers des mailles du filet. Je m'explique. Un juge d'instruction a pour but d'instruire un dossier un enquêtant lui même sur les faits pour faire avancer l'enquête. Au lieu de ça les juges d'instructions seront chargé par le parquet d'instruire mais pas d'enquêter. Et le parquet c'est qui ? Et bien c'est l'état. Donc plus d'enquêtes sur des magouilles politiques, plus d'enquêtes sur des abus de bien-sociaux de la part de politique....
Les juges d'instructions étaient "indépendants", ce qui a permis de mettre au jour par exemple des affaires comme Elf . l'affaire Elf, énorme réseau de corruption mettant en cause des dirigeants politiques et menée par la juge d'instruction Eva Joly. Mais les juges d'instruction peuvent aussi se tromper comme dans l'affaire d'Outreau...
Sarkozy joue sur l'émotion en rappelant le fiasco d'Outreau, mais cette suppression ressemble plus à une mise au pas de la magistrature qui dépendra du parquet donc directement de l'état. Fini les scandales qui entacheront les politiques, les hommes d'affaires influents, les riches, bref tous les amis de Sarkozy, et peut-être lui même.
Encore un recul démocratique de la part du président de tous les Français.... Et l'opposition dans tout ça, vous savez la gauche, bien elle reste muette, comme d'habitude, mais surtout dans ce cas, ça pourra lui servir pour étouffer les affaires de corruption qu'elle aura à subir, comme par le passé. Bref, ça c'est une loi qui va sans doute faire pas mal de bien aux "gens d'en haut"....
Sarkozy est en train de mettre au pas, sous sa botte, toutes les institutions sans que personne ne puisse ou ne veuille faire quoi que ce soit. Le recul de la démocratie n'était dans son programme présidentiel et pourtant c'est ce qu'il fait depuis son élection...

page 2 de 2 -