Pas content

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Heures supplémentaires

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 17 octobre 2010

Pour une bonne nouvelle c'est une bonne nouvelle !

Au moment de la réforme des retraites, certains n'ont pas à se faire de soucis ! Le groupe LVMH dirigé par Bernard Arnaud, grand ami de notre président, accueille deux petites nouvelles au sein de son conseil d'administration : · Mme Bernadette Chirac , jeune espoir de la finance française, grande spécialiste du luxe à travers le monde (!), est nommée au conseil d'administration de LVMH. · Mme Florence Woerth , femme du ministre du budget est nommée au conseil de surveillance de la société Hermès, filiale de LVMH. Gageons que ces nominations assureront à leurs maris une partie de leur retraite et ne les obligeront pas à travailler jusqu'à 63 ans. Mme Woerth était déjà en charge de la gestion du patrimoine de Liliane Bettancourt, 1ère fortune de France !!!

Petit détail : la participation au conseil d'administration d'une entreprise donne droit à des "jetons de présence" venant rémunérer ce pénible travail !!!

Ainsi, Mme Chirac recevra 650 000 € par an en juste retour de son dévouement à la cause du luxe français et Mme Woerth 400 000 € ! Calmez-vous ! Tout est en règle, tout est légal. C'est simplement la vie normale de gens qui "se lèvent tôt" et qui "travaillent plus pour gagner plus". Et puis, c'est rassurant de voir que l'on s'occupe de l'emploi des seniors !!!

Faites suivre la bonne nouvelle.

Sources : Libération :
Pour la femme du magouilleur Woerth
Pour la femme du bandit Chirac

On voit que la racaille retombe toujours sur ses pieds !!

mardi 27 juillet 2010

Petite devinette

Celui qui trouve ce que Sarko et son gouvernement ont fait de bien depuis sa prise de pouvoir gagne toute ma gratitude...

Et je ne parle pas des cadeaux divers et variés qu'il a pu faire à ses amis, mais de ce qu'il a fait pour la population dans son ensemble....

mercredi 18 mars 2009

Allumer le feu

Pour paraphraser le titre d'une chanson de l'abruti, ami du président qui se sauve pour ne pas payer ses impôts il faut espérer que demain la grève ne va pas rester lettre morte....
Lettre morte elle risque de le rester à la vue du gouvernement qui a déjà annoncé que rien de plus ne pourra être fait, parce que le maximum a été fait pour les français.... le maximum sans doute, le maximum du foutage de gueule et de méprise parce que personnellement je ne vois pas trop ce qui a changé. On a distribué des milliards aux banques, on a promis des cadeaux aux entreprises (taxe professionnelle) et donner de l'argent à d'autres (l'industrie automobile qui touche de l'argent) mais pour les salariés, les principales victimes de la crise, rien... enfin, presque rien, des miettes pour calmer le petit peuple. Espérons que demain ce soit la merde dans tout le pays, qu'il y ait des émeutes même pour qu'enfin ce gouvernement de faux-culs, de voleurs, de menteurs entende enfin la voix de la rue.
Notre cher méprisant de la république (qui n'a de république que le nom) continue sa politique copiée sur celle de son mentor, l'ancien président américain, ce débile profond qui a semé la merde sur toute la planète et qui maintenant, au lieu de croupir en prison coule des jours heureux dans son texas natal... Bref, notre petit agité continue sa politique ultra-libérale comme si de rien n'était, alors c'est à la rue de montrer qu'il doit changer de cap, à défaut de foutre le camp...
Alors demain tous dans la rue pour qu'enfin le gouvernement change sa politique et prenne en compte les milliers de victimes de la crise qui vont grossir les rangs des milliers de victimes du capitalisme qui depuis des années creuse le fossé des inégalités et plonge les gens dans une misère dont il est de plus en plus difficile de se sortir.....

vendredi 12 décembre 2008

Il est devenu muet

La crise commence gravement à faire des victimes.... Des usines ferment, d'autre profitent de la crise pour délocaliser (Arcelor Mittal par exemple), d'autres encore mettent les ouvriers au chômage technique (les constructeurs automobiles), et tout ça malgré le génial plan anti-crise de notre cher méprisant de la République.
Bizarrement, le personnage le plus médiatique de l'année, le sauveur de tout un peuple, voir de tout un continent, celui qui a la solution à tous les problèmes reste muet. Il débloque des milliards pour ses amis banquiers, ils créent une prime à la casse pour que ses amis patrons de l'industrie automobile ne perdent pas de bénéfices mais malgré tout ça les licenciements se multiplient un peu partout dans le pays, et plus bizarrement encore on ne le voit pas. Lui qui doit se réjouir de voir toutes ces mouches à merde de journalistes courir pour l'interroger, ou plutôt boire ses paroles, ses bonnes paroles concernant les solutions à la crise dont il est, comme toute la classe politique, le responsable. Bizarre non de ne pas le voir venir rouler des mécaniques devant les caméras pour distiller la bonne parole. Bien sûr qu'on ne le voit pas, parce qu'il devrait expliquer pourquoi, malgré ses excellentes solutions à la crise, celle-ci continue à toucher les salariés... Peut-être ne le voit-on pas tout simplement parce que pour lui la crise est finie, il a sorti d'affaire les banquiers/voleurs en distribuant l'argent du contribuable ou plutôt en assurant ces charognards que l'état serait là pour les aider. Il a créé une aide pour les constructeurs automobiles, aide qui n'empêche pas les constructeurs de se débarrasser de tous les précaires, de mettre des centaines voir des milliers de famille dans la mouise.
Bref, des mesures qui ne servent à rien, à rien pour les Français, on peut le voir tous les jours avec ces annonces de licenciements un peu dans tous les secteurs, mais lui ne vient toujours pas à la tribune pour distiller la bonne parole, trop occupé qu'il est à faire le beau avec ses homologues européens.
Il est toujours plus intéressant de faire croire qu'on s'occupe de plusieurs pays, quand on est incapable de s'occuper du sien....

lundi 1 octobre 2007

Travailler plus pour..... que dalle

C'est cette semaine que la loi sur les heures supplémentaires est mise en place. Alors qu'est-ce que c'est ? C'est la possibilité de faire des heures sup avec éxonération des charges pour les travailleurs et surtout pour les patrons (et oui, une loi ne peut être bonne que si elle bénéficie aux patrons !) Travailler plus pour gagner plus. Dans le principe c'est pas mal, sauf que les salaires sont bas, très bas, trop bas pour vivre dignement. Alors pourquoi ne pas obliger les patrons à augmenter les salaires et partager vraiment les fruits du travail ? Ca va pas non !!! Les patrons ne peuvent pas, ils sont déjà écrasés par les charges !! Par contre on ne dit pas que la majeure partie des bénéfices vont de plus en plus dans la poches des actionnaires, des amis de Sarko. Alors travailler plus pour gagner plus ? Non, c'est surtout la possibilité aux patrons "d'offrir" des heures sup aux travailleurs pour leur permettre de mettre du beurre dans les épinards, même si le travailleur n'a pas les moyens de se les payer ces épinards. Des heures sup pour tous ? Bien-sûr que non, c'est le patron qui décidera qui va bénéficier de ces heures sup. Donc les meilleurs d'entre nous. Les meilleurs ça ne signifie pas forcément les plus travailleurs mais surtout les plus obéissants, les plus "à la botte du patron". Et gagner plus ? Faire 4 heures supplémentaires par semaine va rapporter environ 65 euros de plus par mois (même pas le montant d'une fois de courses pour la majorité des français, géniale l'augementation !!!) Les heures supplémentaire, outre l'éxonération de charges pour les patrons va surtout leur permettre de ne pas avoir à embaucher et former de nouveaux salariés (donc des économies sur les formations) Bref, encore une loi qui ne profitera pratiquement qu'aux patrons et très peu aux salariés, mais surtout qui ne va absolument rien faire pour réellement résorber le chômage ... Mais c'est surtout une casse des 35 heures, cette horrible loi....