Pas content

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 27 juillet 2010

Petite devinette

Celui qui trouve ce que Sarko et son gouvernement ont fait de bien depuis sa prise de pouvoir gagne toute ma gratitude...

Et je ne parle pas des cadeaux divers et variés qu'il a pu faire à ses amis, mais de ce qu'il a fait pour la population dans son ensemble....

vendredi 13 février 2009

Mangez-en c'est bon pour la santé

L'afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) a publié le 12 février un rapport qui prétend que le maïs transgénique Monsanto 810 (mon810) ne serait pas dangereux pour la santé. Attendez-vous donc sous peu à manger du maïs bon pour la santé. L'afsaa se serait appuyé sur un rapport pour sortir le sien, et savez-vous d'où vient le rapport ? Et bien de Monsanto. Pas mal non pour une agence qui devrait être indépendante de prendre des rapports émanant des sociétés elle-mêmes... Vous pensez que Monsanto va avouer vendre du poison et risquer de perdre des millions de dollars ? Bien-sûr que non, donc leurs rapports sont bien-entendu favorable à leurs produits, ils ne vont pas se tirer un balle dans le pied !!!
Bien-sûr la France a déclaré vouloir conserver l'interdiction de ce poison. La décision de l'interdiction a été prise suite à la publication d'un rapport réellement indépendant...
Malgré la bonne décision prise par la France attendez-vous à manger ce maïs dans peu de temps, parce que les technocrates européens vont bien entendu obliger la France à autoriser ce maïs....
Les études sur lesquelles l'Afssa s'appuie n'aurait apparemment pas respecter la durée légale de test (2 ans) mais pas grave, si Monsanto dit que c'est bon pourquoi ne pas les croire. Les multinationales ont prouvé depuis des années qu'elles ne font rien qui irait à l'encontre des citoyens, et que l'argent n'est pas la seule motivation des actionnaires et autres dirigeants...
Alors on va manger des Ogm sous peu (en espérant pouvoir avoir le choix de les éviter), même si les tests pour la santé sont faussés... Et si vous tombez malade (cancer et autres maladies), il ne faudra vous en prendre qu'à vous, c'est à vous de prendre soin de votre santé. Malheureusement, à la vitesse à laquelle vont les réformes, vous n'aurez même plus la sécu pour vous soigner....

mercredi 6 février 2008

OGM : des essais en plein champ en 2008

OGM : des essais en plein champ en 2008

C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, lors de l'ouverture du débat sur les organismes génétiquement modifiés au Sénat, provoquant un tollé parmi les écologistes. Michel Barnier, ministre de l'Agriculture, a annoncé, mardi 5 février, lors de l'ouverture du débat au Sénat sur le projet de loi relatif aux OGM que des essais en plein champ d'organismes génétiquement modifiés (OGM) seront autorisés dès 2008. Le ministre n'a pas attendu la constitution de la Haute autorité compétente et a provoqué la colère des associations écologistes. "J'avais demandé et nous avons obtenu avec l'arbitrage du Premier ministre que par décret une commission d'évaluation des demandes d'autorisation d'essais en plein champ soit mise en place en attendant la future instance prévue par la loi sur les OGM", a déclaré Michel Barnier.

"Des conditions sécurisées"

"Cette commission d'évaluation nous permettra d'autoriser dès 2008 les essais en plein champ dans des conditions naturellement sécurisées", a ajouté le ministre de l'Agriculture. Michel Barnier a insisté dans son discours sur la nécessité de la recherche sur les OGM pour répondre au "grand défi" de "nourrir neuf milliards d'êtres humains en 2050". "Nous devons rester dans la course pour participer au développement de nouvelles variétés qui intégreront les contraintes climatiques et les enjeux écologiques nouveaux", a encore expliqué Michel Barnier.

"Définitivement dépendants"

"Abandonner ces développements nous rendrait définitivement dépendants dans un avenir proche des puissances économiques qui ont fait le choix du développement biotechnologique et investissent massivement dans la recherche", a averti le ministre, faisant valoir que les Etats-Unis investissent "100 fois plus" que l'Europe en la matière. "La recherche n'est pas une option, c'est une nécessité vitale. Elle ne se fait pas uniquement dans les laboratoires, ça doit être aussi l'expérimentation en milieu ouvert", a souligné Michel Barnier. Cette annonce a provoqué un tollé parmi les écologistes. "Il n'est pas urgent de reprendre les essais en plein champ. Il est urgent d'attendre l'installation du Haut conseil des biotechnologies et de lui laisser le temps de travailler dans la sérénité", estime la fédération France Nature Environnement dans un communiqué. (Avec AP)

Source : Ici

GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT !!!!!! = GRENELLE DU FOUTAGE DE GUEULE COMME JE L'AVAIS DIT AUPARAVANT (comme le reste de la politique de ce gouvernement)