Pas content

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Pouvoir dachat

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 30 mai 2011

Tout doit disparaitre !!

Allez hop, les Grecs vont encore subir un peu plus la crise de la finance et ça ne va pas aller en s'arrangeant !! Grèce, pays ultra endetté suite à la crise provoquée par le banques ne trouve plus assez d'argent pour renflouer un état géré par des voyous qui ont magouillé les comptes avec l'aide d'une banque américaine, elle même responsable de la crise.
Alors que faire ? Ponctionner un peu les banques après les avoir renflouées ? Non non, on ne va tout de même pas taper sur les responsables de la crise, comme dans tous les pays... Mettre en prison les politiques corrompus qui ont aidé à maquiller les comptes ? Non non, les politiques sont tous coupables mais jamais responsables... alors que faire ? Et bien en premier on tape sur le peuple.... baisse d'un peu tout, hausse de la tva, bref, un peu plus de misère pour tous sauf les responsables.. et que faire alors si les plans mis en place ne fonctionnent pas ? Plans sortis de la tête fertile de tous les grands penseurs européens qui n'ont pas vu venir la crise... Alors que faire pour renflouer un état en faillite Taxer un peu plus la finance, qui se remplit les poches sur le dos des gens ? Non non, les maitres de la finance sont intouchables, responsables de la misère mondiale mais certainement pas à responsabiliser.... Alors ces connards européens n'ont rien trouvé de mieux que d'ajouter un peu de libéralisme au libéralisme en privatisant tout ce qui peut rapporter un peu... Toute personne un tant soi peu intelligente ne se séparerait pas de ses recettes futures en cas de pertes financières mais dans l'Europe néo-libérale, le moyen d'enrayer une crise c'est de se séparer de ses ressources !! Intelligent ça non Alors au lieu de nationaliser les entreprises qui distribuent des dividendes aux actionnaires, qui eux ne branlent rien, on privatise les entreprises pour que ces actionnaires s'en foutent un peu plus dans les poches... Demander, ou prendre, l'argent dans les poches des banquiers, renflouer les caisses en nationalisant ça ne viendrait pas à l'idée de ces grands penseurs. Ils vont vendre tout ce qui rapporte à l'état... Alors bien-sûr ces ventes vont remporter de l'argent immédiatement, mais par la suite cet argent, qui allait dans les caisses de l'état ira dans les poches des actionnaires.... Ce qui plongera un peu plus la Grèce dans la misère, et par conséquent son peuple... mais que vaut le peuple quand il s'agit d'obéir à la finance ?
Alors encore une fois bravo à cette Europe, qui au lieu de changer une politique, imposée à des millions de gens et qui ne fonctionne pas, continue dans sa lancée libérale, à tout privatiser, vendre les pays à la découpe pour plaire à la finance internationale.....C'est à se demander si la crise n'aurait pas été provoquée par ceux qui en bénéficient le plus : les banques
Belle démonstration de démocratie !!!

vendredi 22 avril 2011

4 ans d'action...

Voilà que Sarko nous sort, aux frais de la princesse, un petit fascicule vantant son "action" pendant les 4 années de son misérable règne.....:dizzy:

On croit rêver, il fait son propre bilan, tout content de son "action" au service de l'état !! Et quelle action !!!

Plus de pauvre, la sécu qui meurt, la chasse aux immigrés, l'éducation de plus en plus mise à mal, les retraites pour obéir aux vautours de la bourse, la protection de ses ministres voyous, pervers sexuels, fraudeurs, voleurs... Bref, la lie de la société au service d'un despote complètement incompétent et totalement à la ramasse... mais qui est, comme tout bon simple d'esprit, tout content de son bilan...

C'est vrai que si vous vous promenez dans les quartiers riches et que vous demandez à la petite minorité de nantis, le bilan est excellent, mais ce que le président de tous les Français (riches et blancs) oublie, c'est qu'en France il n'y a pas que des riches blancs.....

Si vous avez le courage de lire ce "tas de merde" faites vous plaisir... mais surtout, surveillez votre tension parce qu'elle risque de monter en flèche.... comme la pauvreté !!!

Bilan on ne peut plus positif, si on part du principe que la politique du nain est faite pour envoyer la France dans le mur et faire comme aux Etats-Unis, enrichir les riches, appauvrir les pauvres !!!

4 ans de merde

Racolage électoral

On assiste depuis quelques jours à une chose vraiment pathétique qui démontre le niveau de nos politiques et en particulier du plus pathétique du moment, notre cher méprisant de la république. Depuis 4 ans ce malfaisant s'évertue à détruire tout en France, le système de santé, l'éducation, la justice (enfin ce qu'il en reste), la sécurité sociale et surtout ce qui lui a fait gagner la présidentielle, le pouvoir d'achat... Depuis 4 ans ce menteur pathologique n'a fait qu'enrichir ses amis les riches et les patrons, la pauvreté s'est creusé comme jamais, les compte de l'état sont dans le rouge dans tous les domaines... Bref, ce personnage a ruiné un peu plus la France pour obéir à ses maitres, les spéculateurs, les banquiers, les patrons et surtout les riches amis du Fouquet's... Et maintenant voilà qu'il voudrait que les entreprises versent des primes aux travailleurs quand elles versent des dividendes aux actionnaires.... Epatant non Il voudrait que ceux qui créent les richesses (les travailleurs) récupèrent enfin le fruit de leur travail au lieu que ce soit les actionnaires (qui ne créent rien à part la pauvreté)... Cet agité serait-il devenu de gauche ? Bien-sûr que non, il reste toujours un petit chien obéissant de la spéculation et du patronat... mais il sait que la présidentielle est foutue pour lui. Il va se prendre une bonne volée, bien méritée... Alors voilà qu'il se met à faire du "social" en obligeant le patronat à verser une partie des dividendes promis aux actionnaires à ceux qui ont justement créés ces dividendes... mais attention, à condition que ces dividendes soient plus importants que l'année précédente..

Mais que cache donc cette mesure ? A part le fait qu'on puisse comparer ça à du racolage électoral, et que Sarko a du manger son chapeau pour annoncer une telle nouvelle... On peut déjà affirmer que ce type est déjà parti en campagne, et ce avec l'argent du contribuable, mais ne s'étant pas encore déclaré candidat il peut tranquillement faire campagne avec l'argent de l'état en tout impunité.. Dans d'autres pays on pourrait appeler ça du détournement de fond public, mais pas en "Sarkozie" puisque l'état lui appartient.

Verser une partie des dividendes aux travailleurs quand ces mêmes dividendes augmentent quelle riche idée n'est-il pas Mais pourquoi ne pas en verser à partir du moment où ces dividendes existent Non, n'exagérons pas non plus, on ne va pas verser l'argent à ceux qui permettent la création de ces dividendes, remplissons d'abord les poches des actionnaires et les miettes seront pour le petit peuple.... Versement de primes de 1000 euros à chaque salarié mais bien entendu, il faut une contrepartie pour le patronat, qui trouve cette mesure inadmissible... Et quelle contrepartie, les caisses de l'état son vides, Sarko les a vidées et il ne trouve pas mieux que d'exonérer de charges sociales les entreprises qui verseront aux salariés une infime partie de ce qui leur reviendrait de droit dans un système normal... Il dit se battre contre les niches fiscales, mais est prêt à en créer une nouvelle quand ça peut lui rapporter quelques voix....

On voit bien que ce minable est prêt à tout pour récupérer des voix pour 2012, une vraie petite pute qui vendrait père et mère pour être élu.... Mais quand on voit le bilan de son quinquennat, seuls les plus cons ou les plus endoctrinés à droite peuvent encore croire que ce chien du medef fera quoi que ce soit de bon si par malheur il est réélu..... Il a eu 4 ans pour agir et à part foutre la merde dans tous les domaines, monter les français les uns contre les autres, défendre ses amis voyous, placer son abruti de fils, vider les caisses de l'état, se remplir les poches, mentir, magouiller, on ne voit pas ce que ce minable a fait pour la France.....

jeudi 24 mars 2011

Saloperies de musulmans !!

Rassurez-vous, je ne fais pas d'Ump ou de FN dans le texte, je résume simplement la seule préoccupation actuelle des fachos qui nous gouvernent et en premier de ce cher méprisant de la république et son cher ami Claude Guéant, propulsé il y a peu ministre de l'intérieur en remplacement du multi-récidiviste Hortefeux !!

Mais pourquoi ce titre ? A l'heure où les français se font de plus en plus de soucis, voire sont révoltés (pas assez) contre toutes les hausses généralisées de prix, le seul sujet qui préoccupe l'Ump et surtout son nouveau ministre de l'intérieur Guéant ce sont les musulmans !

La précarité, la pauvreté, le chômage, la hausse de prix, le système de santé qui se désagrège, tout ce qui préoccupe les français n'a pas l'air de vraiment préoccuper les gens qui nous gouvernent. Sarkozy est, selon Guéant, parti en croisade en Libye (sic), toujours selon ce même Guéant, les français ont de moins en moins l'impression d'être chez eux quand ils sortent, mais aussi, selon ce même personnage, les usagers qui veulent utiliser les services publics ne devaient pas avoir le droit de montrer des signes préférence religieuse... Mais qu'est-ce que ça veut dire "ne pas montrer de signe de préférence religieuse" ??? Veut-il empêcher les cathos de porter une croix au cou ou seul veste Veut-il empêcher les juifs de porter la kippa Veut-il empêcher les bouddhistes de porter leur toge ?? Non non, pas du tout, ses propos ne concernent évidemment que les musulmans !!

Vous savez, les musulmans, responsables de tous les maux que la France connait (avec la complicité des Roms bien entendu), ces musulmans qui nous colonisent, ces musulmans qui pillent les caisses de l'état, ces musulmans qui violent nos femmes et tuent nos enfants !! Vous pensez peut-être que ce discours sort du temps des croisades, à l'époque où les cathos allaient massacrer les musulmans pour leur montrer comme dieu est bon ? Et bien non, il sort de la bouche d'un ministre de la république au XXIe siècle !!! Mais alors il n'y a que ça qui préoccupe les Français ? Bien-sûr que non, les français aimeraient pouvoir manger à leur faim, se loger, se chauffer, se soigner, etc, etc, etc et qu'est-ce qui préoccupe ce gouvernement de fachos ?? Les musulmans !!

Encore une bonne façon pour Sarko et sa bande de minables d'essayer de faire oublier que depuis le début de son quinquennat le président du pouvoir d'achat n'a tenu AUCUNE de ses belles promesses et que d'ici 2012 ça ne risque pas d'arriver !! Les prix ne cessent d'augmenter, la spéculation va bon train malgré la crise, la grande distribution rackette les consommateurs, les entreprises licencient à tour de bras pour contenter les actionnaires, le système de santé est détruit petit à petit au profit d'un système privé ultra couteux et très peu "fiable", les écoles se vident petit à petit de leurs enseignants... Alors la faute à qui ? A l'Ump et à tous les minables qui gravitent autour ? non non, ce sont les musulmans les responsables !!

On avait Hortefeux et sa fameuse phrase "quand il y en a un ça va, etc, etc", maintenant on a Guéant, le croisé, l'envoyé de Dieu qui doit sans doute se prendre pour Charles Martel !! On voit quelles sont les priorités de ce gouvernement, diviser pour mieux régner en espérant récupérer les voix du FN, mais à force de chasser sur les terres de fachos, ils deviennent une annexe du FN : pas de programme, pas de perspective, mais un bouc émissaire en commun : le musulman !!

mardi 27 juillet 2010

Petite devinette

Celui qui trouve ce que Sarko et son gouvernement ont fait de bien depuis sa prise de pouvoir gagne toute ma gratitude...

Et je ne parle pas des cadeaux divers et variés qu'il a pu faire à ses amis, mais de ce qu'il a fait pour la population dans son ensemble....

samedi 1 mai 2010

Le roi Sarko

Lisez un peu ça.... et ensuite acceptez sans broncher les sacrifices que le méprisant de la république bananière vous impose.....

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.... Le roi sarko

mercredi 18 mars 2009

Allumer le feu

Pour paraphraser le titre d'une chanson de l'abruti, ami du président qui se sauve pour ne pas payer ses impôts il faut espérer que demain la grève ne va pas rester lettre morte....
Lettre morte elle risque de le rester à la vue du gouvernement qui a déjà annoncé que rien de plus ne pourra être fait, parce que le maximum a été fait pour les français.... le maximum sans doute, le maximum du foutage de gueule et de méprise parce que personnellement je ne vois pas trop ce qui a changé. On a distribué des milliards aux banques, on a promis des cadeaux aux entreprises (taxe professionnelle) et donner de l'argent à d'autres (l'industrie automobile qui touche de l'argent) mais pour les salariés, les principales victimes de la crise, rien... enfin, presque rien, des miettes pour calmer le petit peuple. Espérons que demain ce soit la merde dans tout le pays, qu'il y ait des émeutes même pour qu'enfin ce gouvernement de faux-culs, de voleurs, de menteurs entende enfin la voix de la rue.
Notre cher méprisant de la république (qui n'a de république que le nom) continue sa politique copiée sur celle de son mentor, l'ancien président américain, ce débile profond qui a semé la merde sur toute la planète et qui maintenant, au lieu de croupir en prison coule des jours heureux dans son texas natal... Bref, notre petit agité continue sa politique ultra-libérale comme si de rien n'était, alors c'est à la rue de montrer qu'il doit changer de cap, à défaut de foutre le camp...
Alors demain tous dans la rue pour qu'enfin le gouvernement change sa politique et prenne en compte les milliers de victimes de la crise qui vont grossir les rangs des milliers de victimes du capitalisme qui depuis des années creuse le fossé des inégalités et plonge les gens dans une misère dont il est de plus en plus difficile de se sortir.....

jeudi 19 février 2009

Le sommet de la platitude

Hier le sommet social de Sarko s'est terminé par... par... rien. Enfin rien, rien de particulier à part du saupoudrage de mesures pour "calmer" les esprits. Le président a annoncé des mesures pour les classes moyennes inférieures. Rien que le mot, classe moyenne inférieure est un mot plein de mépris de la part de la classe dirigeante qui semble-t-il est supérieure (en salaire sans doute). Des mesurettes parce que ces annonces ne sont que des petites concessions qui n'aideront les gens que de façon ponctuelle, mais pas dans la durée, et la crise va durer.
Rien sur les salaires, qui ont vraiment besoin d'une augmentation significative pour que TOUS les gens puissent enfin s'en sortir et passer d'un vie qui n'est pour des millions de Français que de la survie, à une vie digne.
Un petit cadeau par-ci, un petit cadeau par-là pour calmer les esprits mais rien pour la majorité des gens. Il fait du saupoudrage de mesurettes et dans le même temps continue sa politique de casse du système au profit des classes supérieures-supérieures (celles dont lui et ses amis font partie).
Augmenter les salaires ! Hors de questions, le Medef n'est pas d'accord, et ne peut pas. Mais les gens n'ont pas élu le Medef, ce n'est théoriquement pas le Medef qui dirige. Il faudrait faire vivre cet homme avec le SMIC, et vous verriez dans les 15 jours une loi pour augmenter les salaires.
Et toutes ces mesures, qui va les payer ? Le patronat ? Non, on continue à lui faire des cadeaux (taxes professionnelle, heures sup). Les riches ? Non, aucun mot sur le bouclier fiscal qui profite à une minorité de nantis et qui coûte 15 milliards à l'Etat. C'est l'Etat qui va financer toutes ces mesurettes, et l'Etat c'est qui ? et bien nous. Donc ce cher président du pouvoir d'achat va taper dans les poches des uns pour mettre un peu dans la poche des autres. Bref, il va encore taper dans les budgets modestes pour aider les budgets encore plus modestes.
Une loi sur la taxation des plus-values boursières pour financer l'Etat ? Non !
Une loi pour empêcher les licenciements boursiers auxquels on continue à assister ? Non !
Une loi pour répartir les bénéfices du travail plus équitablement, c'est à dire donner plus à ceux qui bossent et moins aux actionnaires ? Non !
Bref, il continue sa politique de casse en lâchant de temps en temps un os à rogner pour éviter l'explosion sociale mais sa politique va continuer de plus belle, parce que, selon lui, c'est la seule possible pour sortir de la crise, mais il oublie que c'est ce genre de politique qui est à l'origine de la crise.

Bref, rien de concret après ce sommet social, mot bien pompeux pour une réunion qui n'a pour but que de consolider le président dans sa politique, tellement elle est bien, tellement c'est la seule possible, tellement il sait tout, tellement il va nous sortir de la crise....

mercredi 18 février 2009

C'est aujourd'hui la solution

Aujourd'hui Sarko reçoit les syndicats (à l'exception de Sud qui n'a pas les faveurs de notre guide... et de la CNT, qui n'a pas son mot à dire en "démocratie") pour trouver des solutions à la crise.... Et on va encore entendre que les solutions, et bien il n'y en a pas, parce que Sarko va poursuivre sa politique de casse du système social. Il va sans doute encore annoncer des baisses de cotisations pour les entreprises, mais sans contreparties de leur part. A part ça ? Personnellement je pense que rien de concret ne sera annoncé" aujourd'hui car il n'a pas compris que c'est le genre de politique qu'il mène qui a apporté la crise mondiale. C'est une crise du libéralisme, une crise du capitalisme donc ce n'est pas avec des mesures en faveur des entreprises ou un creusement des déficits qui feront que la crise va être résolue...
Il faudrait changer totalement de politique, de système politique en remettant l'homme au centre et pas la finance...
Tant que Sarkozy sera aux manettes, à toutes les manettes, la crise continuera de progresser... Il va encore prétendre avoir toutes les solutions, avoir le savoir ultime. Mais la seule chose qui va changer c'est peut-être les chiffres du chômage et de la précarité, qui vont monter en flèche... Aucune mesure sociale ne sera prise aujourd'hui ou dans les jours prochains tant que le pays ne sera pas bloqué par la grève générale. Il faut prendre ce gouvernement à la gorge comme la bourses ou les patrons prennent à la gorge des millions de travailleurs depuis des dizaines d'années pour qu'il y ait une avancée dans le dialogue social, qui n'est en fait qu'un monologue de notre guide....

lundi 16 février 2009

Répondre aux attentes

Voilà comment Sarkozy répond à la grève générale en guadeloupe : il envoit les CRS..... La réponse démocratique selon notre cher méprisant de la république. Bravo cher président, 1 mois de grève sans aucun incident et une journée pour foutre la merde.... C'est ça qu'on appelle le dialogue social : envoyer les CRS pour répondre aux attentes des travailleurs de Guadeloupe... Encore un bel exemple du mépris que Sarkozy a pour les travailleurs... Avec un peu de chance, ce conflit va s'étendre aux autres départements français, y compris à la métropole... Mais attendons la réunion de mercredi, qui va sans aucun doute ne rien donner du tout du point de vue social

jeudi 5 février 2009

Les français face à la crise

Ce soir notre cher guide va squatter 4 chaines de télé (TF1, France 2, M6 et LCI) et une radio (RTL) pour répondre à nos inquiétudes et va surtout donner les solutions suite aux manifestations de jeudi dernier.
Les journalistes se demandent si le président va tenir compte de ces inquiétudes ou poursuivre sa politique de sape du système.
J'ai déjà la réponse, les manifestations étaient organisées pour protester contre la politique de Sarkozy et il appelle sa convocation à la presse "Les Français face à la crise" et bien voilà, les manifestations ne servent à rien puisqu'il s'imagine (enfin veut faire croire) que les manifs étaient contre la crise et pas contre lui. Il va continuer sa politique de mépris, d'appropriation des richesses par les riches et de baisse du pouvoir d'achat (que les gens normaux appelleraient plutôt la hausse de la pauvreté)
Il aurait du appeler ça les Français face à moi, mais non, il ne va pas admettre que les Français ne l'aiment pas, voire le haïssent... De toute manière il est bien trop imbus de sa personne pour admettre qu'il nous mène droit dans le mur et sa pensée néo-libérale ne lui permet pas de tenir compte des Français, pour cela il faudrait qu'il soit un peu plus démocrate et un peu moins démagogue.... Alors n'attendez pas ce soir un revirement de sa part, il va affirmer haut et fort que seul lui peut nous sortir de la crise avec sa politique, sans bien-entendu admettre que c'est sa politique (copiée sur celle de Bush) qui, depuis des années, mène le monde à la faillite et la misère....
Il va poursuivre sa politique en expliquant que c'est la seule possible en temps de crise alors qu'il ne fait qu'accélérer ses réformes néo-libérales de vente du pays à la découpe au profit d'intérêts personnels de ses amis riches. Il faudrait qu'un jour une procédure de destitution soit mise en place et qu'un référendum soit organisé pour se débarrasser enfin de cet homme qui n'est que mépris et arrogance... Mais pour ça il faudrait changer le système, mais les dirigeants actuels perdraient trop à le changer, et nous on gagnerait trop aussi à leur gout parce qu'il faut rappeler que nous sommes là pour servir les dirigeants, et pas le contraire..... La démocratie moderne en quelque sorte....
Le changement de cap ne sera pas annoncé ce soir et ne croyez pas que les journalistes choisis contrediront "Nicolas le Grand" et lui demanderont des comptes, ils ne sont pas là pour ça.....

dimanche 28 décembre 2008

La crise est en vacances

Vous avez remarqué comme la crise a disparu du petit écran ? Bizarre non ? La plus grande crise financière qui n'ait jamais eu lieu a quitté la une de l'immense majorité des journaux (télévisés ou papier). Si seulement les vacances de noël pouvaient continuer, on n'en entendrait plus parler et elle se finirait sans doute. Il y a peut-être 2 raisons à ça :
- Tous les "experts" bien pensant sont partis se la couler douce pendant les vacances, parce que pour eux, pas de crises, les vacances sont toujours là, les vacances "à la neige" sans doute, alors des milliers, voire des millions de personnes peuvent bien se prendre cette crise en pleine gueule, les vacances c'est sacré, on les prend quand même, les victimes attendront...
- Pourquoi continuer à parler de la crise aux Français quand il s'agit plutôt de les inciter à aller acheter les bonnes choses que les annonceurs vantent dans leurs pub. A nous le foie gras, les petits fours, les bonnes volailles..... Parler de crise pendant cette période de noël pourrait rappeler aux Français que les temps sont durs et qu'ils vont l'être de plus en plus, miner leur moral et freiner la frénésie d'achats de noël. Pas questions que les rayons des supermarchés restent plein, il faut les vider et faire la fête, en famille, entre amis. Rappeler la crise c'est plomber le moral et freiner la consommation... Consommation, la seule "valeur" qui reste de noël. Consommer de bon produits pour se souhaiter une bonne année... souhait qui ne se réalisera pas malgré tous les plans géniaux que notre cher méprisant de la république nous concocte. D'ailleurs, il est aussi parti en vacances avec la poupée barbie. Ca fait d'ailleurs du bien de ne plus le subir tous les jours....
Alors profitez des joie des fêtes de fin d'années, parce qu'avec la nouvelle année on va avoir droit à nos augmentations habituelles, augmentations qui vont encore nous appauvrir un peu plus, mais on va surtout avoir droit au retour de la crise et toutes ses néfastes conséquences sur nos vie. Bonne crise 2009 !

lundi 15 décembre 2008

Souvenez vous

Je veux si je suis élu, président de la République, que d'ici 2 ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir Ce mots, notre cher méprisant de la république les avait prononcés il y a 2 ans, à Charleville Mézières (Ardennes), lors d'un des ses innombrables discours d'avant présidence, un de ces discours où il promet tout et n'importe quoi.
Alors ? Le bilan, 2 ans après ? Ben tout va bien dans le meilleur des mondes, le nombre de SDF ne cesse d'augmenter (la fondation Abbé Pierre l'estime à 100 000 personnes pour 2008 et une étude de l'Insee parle de 86000 pour l'année 2001). On pourrait douter de la véracité des chiffres, car les SDF sont difficiles à comptabiliser... On peut estimer qu'il y a eu AU MOINS 15000 personnes de plus mises à la rue en 7 ans. Pari perdu pour notre cher président. Mais il ne faut quand même pas lui imputer ces chiffres, il n'est pas responsable de toute la misère du monde non plus ? On ne va pas l'accabler, il le fait très bien tout seul.
On aurait pu douter de la véracité de ses propos à Charleville, il suffisait simplement de regarder ce que ce "grand" homme a fait dans la ville qu'il gérait, les logements sociaux représentaient environ 3%.... Ca donne à réfléchir.
Bien-sûr il n'est pas le seul responsable de toute cette misère, les socialistes (enfin, ils se nomment comme ça) le sont tout autant. Toujours aussi prompts à critiquer les mesures du gouvernement, ils n'ont pas fait grand chose quand ils étaient "au responsabilités"
Et demain ? Les choses vont-elles s'arranger ? Bien-sûr que non, parce qu'après la crise sociale qui ronge le pays depuis des années, la crise financière est apparue. Bien-sûr la crise financière touchait déjà des milliers de personnes, mais le CAC40 allait bien alors personne ne parlait de crise majeure. Mais maintenant les banques vont mal, elles ont joué, et on a perdu. La situation ne risque pas de s'arranger parce que depuis plusieurs années, on parle de "travailleurs pauvres", des gens qui, malgré un travail vivent dehors ou dans des logements qui n'en sont pas. Les plans de licenciements se multiplient à vitesse "grand V", parfois même malgré des bénéfices records des entreprises (Arcelor-Mittal), plongeant de plus en plus de familles dans la précatrité
Le gouvernement actuel les aidera-t-il, tous ces gens victimes de la cupidité d'actionnaires qui ne veulent pas que leurs bénéfices baissent, quitte à licencier ? Non bien-sûr, il va même en rajouter plusieurs couches ; avec par exemple la loi sur les heures sup, qui permet aux entreprises "d'offrir" des heures sup aux employés au lieu d'embaucher. Distribuer l'argent aux banques pour leur permettre de faire tourner l'économie, mais ces banques ne le font pas, et certaines sociétés qui vont bien sont obligées de fermer parce que les banques ne font plus ce qu'elles faisaient avant, par peur. Peur de leur propre système. Le travail à 70 ans, sur la base du volontariat (au départ), mais on sait ce que volontariat veut dire pour les entreprises. Le travail du dimanche, qui n'a aucun intérêt pour une économie mauribonde, qui n'a d'ailleurs aucun intérêt, à part celui d'offrir la possibilité aux entreprises de faire un peu plus d'argent. Cette loi, qui n'a pour but.... aucun but en fait, à part celui de faire passer toujours plus de lois ultra-libérales, dogme on ne peut plus précieux de notre cher Président.... Alors 2 ans après ses promesses, Sarkozy n'a rien fait mais a plutôt défait et la crise va lui permettre de continuer dans sa lancée.... Les temps promettent d'être durs pour l'immense majorité d'entre-nous.

vendredi 12 décembre 2008

Il est devenu muet

La crise commence gravement à faire des victimes.... Des usines ferment, d'autre profitent de la crise pour délocaliser (Arcelor Mittal par exemple), d'autres encore mettent les ouvriers au chômage technique (les constructeurs automobiles), et tout ça malgré le génial plan anti-crise de notre cher méprisant de la République.
Bizarrement, le personnage le plus médiatique de l'année, le sauveur de tout un peuple, voir de tout un continent, celui qui a la solution à tous les problèmes reste muet. Il débloque des milliards pour ses amis banquiers, ils créent une prime à la casse pour que ses amis patrons de l'industrie automobile ne perdent pas de bénéfices mais malgré tout ça les licenciements se multiplient un peu partout dans le pays, et plus bizarrement encore on ne le voit pas. Lui qui doit se réjouir de voir toutes ces mouches à merde de journalistes courir pour l'interroger, ou plutôt boire ses paroles, ses bonnes paroles concernant les solutions à la crise dont il est, comme toute la classe politique, le responsable. Bizarre non de ne pas le voir venir rouler des mécaniques devant les caméras pour distiller la bonne parole. Bien sûr qu'on ne le voit pas, parce qu'il devrait expliquer pourquoi, malgré ses excellentes solutions à la crise, celle-ci continue à toucher les salariés... Peut-être ne le voit-on pas tout simplement parce que pour lui la crise est finie, il a sorti d'affaire les banquiers/voleurs en distribuant l'argent du contribuable ou plutôt en assurant ces charognards que l'état serait là pour les aider. Il a créé une aide pour les constructeurs automobiles, aide qui n'empêche pas les constructeurs de se débarrasser de tous les précaires, de mettre des centaines voir des milliers de famille dans la mouise.
Bref, des mesures qui ne servent à rien, à rien pour les Français, on peut le voir tous les jours avec ces annonces de licenciements un peu dans tous les secteurs, mais lui ne vient toujours pas à la tribune pour distiller la bonne parole, trop occupé qu'il est à faire le beau avec ses homologues européens.
Il est toujours plus intéressant de faire croire qu'on s'occupe de plusieurs pays, quand on est incapable de s'occuper du sien....

vendredi 5 décembre 2008

Un plan historique

Et voilà, notre sauveur a parlé aujourd'hui et la crise peut être considérée comme terminée. Il n'a pas dit ça mais il avait l'air tellement satisfait de lui qu'on pouvait le croire.
Alors en quoi consiste son plan ?
Un prime à la casse, c'est à dire un versement de 1000 euros pour l'achat d'un véhicule neuf émettant moins de 160 grammes de CO². Vraiment une idée grandiose pour sortir de la crise !! Mais pour ça il faudra quand même investir dans une voiture neuve. Quand on sait le niveau du pouvoir d'achat des Franaçis.... Pouvoir d'achat, mot qui remplace désormais pauvreté, parce que pauvreté c'est négatif, alors que pouvoir d'achat non, même si celui-ci est négatif dans les faits. Donc une prime de 1000 euros qui va concerner qui ? Vous pensez vraiment que les personnes qui ne peuvent pas se payer une voiture neuve vont le faire parce qu'on leur offre mille euros ? Bien-sûr que non, mais ça Sarkozy ne le sait pas, il gouverne par l'émotion, dans son propre monde, pas dans le monde réel...
Deuxième énorme idée, le doublement du prêt à taux zéro, qui va permettre aux gens voulant devenir propriétaire d'avoir un prêt sans intérêt, et le montant de ce prêt, calculer suivant certaines conditions va être doublé. Encore une merveilleuse idée qui ne va pas concerner les Français mais seulement une petite partie. Parce que la grande majorité d'entre nous ne peut pas devenir propriétaire par manque de moyens....
Par contre, encore des cadeaux aux entreprises, cadeaux qui au final creuseront les déficits de l'état. Cadeaux faits sans aucune contrepartie bien entendu, mais accordés sur la simple bonne foi du patronat. Quand on connait la bonne foi qui caractérise le patronat depuis des années on peut être rassurés.
Le lancement de la construction de 70000 logements sociaux supplémentaire.... Youpi, des logements, mais il y a encore un hic dans ce si beau programme, les logements, même sociaux sont aussi devenus trop chers pour le communs de mortels.
Bref, un plan qui ressemble plutôt à la suite de la politique ultra-libérale du président du pouvoir d'achat. Aucune annonce concernant les salaires, d'ailleurs quand on l'entend parler on se demande si il sait que dans les entreprises il y a autre chose que des capitaux et des dirigeants mais qu'il y a aussi des êtres humains qui ont de plus en plus de mal à s'en sortir.
Notre cher président se sert de la crise pour continuer ses réformes, sans aucune concertation, comme tout bon démocrate néo-libéral qui se respecte. Quand on voit tous ces petits toutous du gouvernement ou ces pauvres patrons se réjouir de son plan, on a de quoi se faire du soucis, parce que si eux sont contents des annonces, cela veut dire qu'elles vont à l'encontre du bien être de la majorité de la population..

Il va effectivement être le président du pouvoir d'achat, de celui de ses amis et du sien mais certainement pas de celui des Français. D'ailleurs se rappelle-t-il encore qu'outre sa cour qui applaudit et se réjouit à la moindre de ses gesticulations, il y a en France des gens qui souffrent... Non, pour lui tout va bien, rassurez vous !!!!

Alors historique son plan l'est sans aucun doute, mais par son inutilité et son inefficacité évidente.

jeudi 28 février 2008

Pour le pouvoir d'achat

Bravo le gouvernement, qui se rend compte que les Français ont un pouvoir d'achat (expression à la mode) qui va de plus en plus mal. Il leur faut un article dans le magazine 60 millions de consommateurs pour qu'ils en prennent conscience ! Le fait que le gouvernement dit vouloir s'occuper de ça à 10 jours des municipales n'a rien avoir avec une basse manœuvre politicienne pour ne pas se ramasser aux prochaines élections. Ils disent vouloir prendre des mesures pour aider les Français en allant certainement dans le sens des idées du medef, libéraliser totalement le secteur pour obliger les distributeurs à baisser les prix. On a vu ce que ça a donné par exemple dans le secteur des renseignements téléphoniques. Les prix ont explosé pour arriver à, en moyenne, 1€20 l'appel. Bravo, ça c'est de la baisse des prix, sachant que l'appel était avant d'environ 3,65Frs (50cts d'€). Alors on sait bien ce que les idées du gouvernement vont donner, une flambée des prix dans tous les secteurs avec tous les distributeurs qui vont se faire des millions d'euros sur le dos des consommateurs....... Et un gouvernement qui continuera à croire que de faire des cadeaux aux entreprises va aider les consommateurs, alors que tout ce qui a été fait depuis maintenant plus de 25 ans c'est de permettre aux multinationales de faire des économies en charges et multiplier leur bénéfice sans que les consommateurs ne voient leurs factures diminuer.......

vendredi 21 décembre 2007

On va rouler sur l'or

Youpi !! La loi sur le pouvoir d'acaht a été voté cette nuit, et avec ça, on va pouvoir retrouver un pouvoir d'achat à la hausse. Rachat des RTT, prime exceptionnelle de 1000 euros et baisse de la caution de appartements de 2 mois à 1 seul.

Mais de qui se foutent-ils, tous ces cons de nantis, rachats des RTT !! Je ne suis pas sûr que la majorité des Français soient d'accord pour racheter leurs congés, avec des conditions de travail qui se détériorent de plus en plus, avec un principe de gestion qui joue sur le stress et la pression constante, je ne pense pas que les travailleurs soient d'accord pour abandonner leurs congés pour gagner quelques eurros de plus..... Il aurait plutôt fallu augmenter la base des salaires et obliger le patronat à redistribuer l'argent de façon plus rationnelle au lieu de tout distribution à des actionnaires (ou directement uax patrons) qui ne pensent à se remplir les poches au mépris de tout le reste. Une prime exceptionnelle d'un montant maximum de 1000 euros dans les PME de moins de 50 salariés u le déblocage anticipé de la participation. Encore une riche idée qui sort des cerveaux malades des hommes politiques. Est-ce que la prime va être obligatoire ? Je ne pense pas, on n'oblige jamais les entreprises à faire des choses pour les salariés, par contre on oblige les salariés à se dévouer corps et âmes à leur entreprise. Déblocage anticipé de la participation dans les grandes entreprises, elle est bien bonne celle-là, pour le pouvoir d'achat, on demande aux salariés de taper dans leurs économies (économies obligatoires rappelons le, parce que la participation est systématiquement bloquée pendant une certaine période). Baisse de la caution pour la location d'un appartement, qui passe de 2 mois à 1 mois. Super ça, tout le monde sait que la majorité des français déménage tous les ans, et de toute manière, la caution sort de leur poche donc je ne vois pas où est l'économie....

Bref, des mesures qui ne relancerons pas le pouvoir d'achat des Français, qui baisse de mois en mois, avec des augmentations prévues pour le début d'année - comme tous les ans - et qui va encore plus baisser un pouvoir d'achat au plus bas. Augmentation du prix du gaz de 6% (qui est indexé sur le prix du pétrole, chose tout à fait inadmissible mais permet aux grande entreprise de garder leurs sacro-saints bénéficies), augmentation du prix du timbre, qui va encore prendre 1 centime au 1er mars 2008. La poste ferme des guichets et se modernise (se moderniser dans notre monde ça veut dire, faire travailler plus, réduire les effectifs et faire disparaitre un service public de plus en plus moribond) Bref, le pouvoir d'achat ne risque pas de remonter avec de telles mesures, qui je vous le rappelle sont prises par des nantis qui ne sont pas concernés, car eux, leur pouvoir d'achat va bien.

Le français ont voté pour un président qui a pour seul objectif l'enrichissement des riches et l'appauvrissement et l'asservissement des pauvres. quand on voit la politique qui a été menée depuis 6 mois, on n'ose pas imaginer ce qu'il va encore nous sortir avec les 4 ans 1/2 qui lui restent à nous enfoncer....

En tout cas, il peur remercier les médias pour son élections, qui a fait plus penser à la star'ac qu'à de la politique. Les Français se sont laissés berner par un homme qui les méprise et ils n'ont pas fini de le payer. Nous n'avons pas fini de le payer....